Tout savoir sur le permis de conduire

permis conduire

Avant de décrocher ce précieux sésame pour prendre le volant, il faut bien sûr tout savoir sur le code de la route et les démarches administratives auto. Il est possible d’anticiper et de se préparer dès l’âge de 16 ans. Tour d’horizon des informations nécessaires liées au permis B1 en général.

Tout savoir sur la conduite accompagnée

Il s’agit dune solution idéale pour apprendre à conduire. De plus, la durée de la formation permet aussi d’acquérir une pratique utile pour devenir très rapidement un bon conducteur. L’apprentissage commence d’abord au sein de l’auto-école où une formation théorique est dispensée. Ces cours donnent aux élèves la possibilité de tout savoir sur le code de la route avant leur majorité. Ensuite vient la pratique : l’élève s’initie à la conduite sous la supervision d’un adulte référent. Autre avantage de ce choix et pas le moindre : la formation en conduite accompagnée réduit la période du permis probatoire de 3 à 2 ans.

Tout savoir sur le permis de conduire probatoire

Depuis l’année 2004, le permis de conduire inclut un capital de 6 points. Cette mesure a été mise en place afin d’inciter les jeunes conducteurs à une extrême vigilance au volant. Toutes les personnes qui viennent d’obtenir un permis de conduire sont donc soumises à cette période probatoire qui dure trois ans. Elle concerne également les conducteurs qui ont à nouveau le droit de prendre le volant suite à une invalidation administrative voire une annulation. Par ailleurs, les points perdus peuvent être récupérés dans certains cas.

Comment récupérer des points sur le permis de conduire ?

Avant de perdre tous ses points (et de risquer un retrait de permis), on peut recourir à un stage pour les récupérer. Toutefois, on ne peut pas se voir restituer plus de 4 points. Ce stage est aussi l’occasion d’être sensibilisé aux problématiques de la sécurité routière. Les stages de récupération de points ont lieu dans un centre agréé par la préfecture et ils durent 2 jours. Les stagiaires doivent prendre part à des mises en situation animées par un enseignant spécialisé. Pour être admis dans ces stages, il ne faut pas avoir subi d’invalidation de permis de conduire, ni de suspension ou d’annulation.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les diverses démarches administratives auto ou sur les conditions d’un stage de permis à points, contactez une auto-école. L’annuaire de notre site vous permet de faire appel à ces professionnels dans votre secteur.

Pour aller plus loin :

Articles en relation