Tout savoir sur la conduite accompagnée

conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet, après un apprentissage initial en école de conduite, d’acquérir une expérience au volant non négligeable pour préparer le jour J. Après 20 heures minimum de formation pratique, le jeune peut conduire avec un membre de sa famille ou toute autre personne à condition que ceux-ci aient le permis  de conduire depuis au moins 5 ans. Quels sont les avantages de la conduite accompagnée et comment se déroule l’apprentissage anticipé de la conduite ? Voici quelques éléments pour vous permettre d’y voir plus clair.

Comment se déroule le permis de conduire via la conduite accompagnée ?

Pour obtenir le permis après être passé par l’apprentissage anticipé de la conduite, il faut que l’accompagnateur et son « élève » parcourent une distance d’au moins 3 000 kilomètres pendant au moins un an. Le code de la route doit bien évidemment être obtenu avant de débuter ces heures de conduite avec l’accompagnateur. Cette période est précédée d’un rendez-vous préalable et se ponctue par deux rendez-vous pédagogiques.
En ce qui concerne le profil de l’accompagnateur, celui-ci doit justifier de 5 ans de permis sans interruption. Un âge minimum n’est plus exigé (il fallait précédemment être âgé d’au moins 28 ans pour accompagner un apprenti conducteur). Il peut ou non faire partie de la famille du jeune. Avant de débuter les heures de conduite, il faut également que l’accompagnateur obtienne l’accord de son assureur.

Les avantages de la conduite accompagnée

En passant par l’apprentissage anticipé de la conduite, le futur jeune conducteur bénéficie de nombreux avantages. Outre le fait d’acquérir une confiance et de se sentir plus à l’aise au volant, il peut réduire la période probatoire du permis. Ainsi, au lieu d’attendre 3 ans pour récupérer les points du permis (12 au total), il n’aura que 2 ans à patienter. De quoi passer plus rapidement de 6 points à 12 points et d’éviter par exemple de faire un stage de permis à points si jamais il venait à en perdre quelques uns durant la période probatoire. Pour les plus pressés, l’apprentissage anticipé de la conduite ouvre également la possibilité de passer le permis de conduire avant les 18 ans (vers 17 ans et demi), et d’attendre de pouvoir prendre le volant seul le jour même de sa majorité !
Enfin le taux de réussite au permis est plus important chez les jeunes ayant pris des heures de conduite accompagnée avec un accompagnateur.

Vous trouverez sur l’annuaire en ligne de nombreuses auto écoles dans lesquelles inscrire vos enfants.

Pour en savoir plus

Articles en relation