Qu’est-ce que l’hivernage de sa moto ?

hivernage moto

De nombreux motards ne roulent pas du tout en hiver, soit à cause du mauvais temps, soit parce que l’état des routes ne le permet pas. Cette phase d’hivernage de la moto obéit à certaines règles qu’il vaut mieux suivre si l’on souhaite retrouver une machine en bon état lors des beaux jours. N’hésitez pas à demander conseils à un professionnel.

Qu’est-ce que l’hivernage de sa moto ?

L’hivernage d’une moto consiste à ne pas utiliser son engin durant la période hivernale.
Pour que votre bécane puisse se reposer quelques semaines ou quelques mois sans encombre, veillez à bien la préparer pour sa phase de sommeil en suivant les conseils suivants :

  •  Lavage et stockage dans un endroit sec et tempéré ;
  •  Calage correct ;
  •  Vidange des fluides ;
  •  Préservation de la batterie.

Le fait de mettre sa moto dans un endroit sec et à l’abri de l’humidité va permettre de la protéger des agressions extérieures dues aux intempéries. Lavez-bien votre moto et mettez ensuite un produit comme du WD-40 sur les chromes ou une couche d’huile pour protéger les parties métalliques de la rouille. De la cire pour automobile sera parfaite pour les surfaces peintes.
Mettez la moto sur la béquille centrale pour soulager l’amortisseur et gonflez bien les pneus. Sinon, procurez-vous une béquille de stand.
Remplissez le réservoir d’essence mêlé à un additif inhibiteur de dégénérescence pour les moteurs à injection électronique. Pour ceux à carburateur, vidangez le réservoir et graissez-le ou mettez un produit anticorrosion dans l’essence.
Vidangez l’huile pour ne pas altérer le moteur.
Débranchez la batterie et mettez-la dans un endroit sec.

Conseils techniques pour sa moto

A la fin de l’hivernage, pensez à effectuer les vérifications techniques suivantes avant de prendre la route. Cela va vous garantir le bon fonctionnement de votre moto et vous évitera des pannes coûteuses.
Remettez la batterie en place et rechargez-la si besoin est. N’hésitez-pas à la remplacer par un modèle neuf si votre engin a du mal à démarrer.
Vérifiez l’état de vos pneus. Commencez par les gonfler correctement s’ils manquent d’air et regardez ensuite s’ils ne sont pas trop usés ( la gomme doit dépasser le témoin d’usure entre les rainures) ou abîmés. Il ne doit pas y avoir de marque ou de coupure sur la tranche.
Les disques de frein ne doivent pas être oxydés.
Testez les feux et les clignotants.
Enfin, terminez par graisser les câbles et la chaîne.

Pour en savoir plus

Articles en relation