Conseils pour voyager avec sa moto

voyage moto

Vous allez faire un voyage à moto ? Avant de vous lancer sur le bitume pour profiter des grands espaces et jouir d’un peu de liberté, mieux vaut vous organiser avant le départ pour éviter que votre virée ne devienne plus une contrainte qu’un plaisir. Les conseils techniques suivants vont vous aider.

Conseils techniques pour sa moto

Vous aurez moins de chances de tomber en panne si vous effectuez les vérifications sur votre monture avant de prendre la route ci-dessous :

  •  Le moteur ;
  •  Les pneus ;
  •  La transmission ;
  •  Les freins ;
  • L’éclairage.

Effectuer une vidange moteur peut s’avérer judicieux. Si votre moto est assez ancienne ou que le moteur fonctionne grâce à un système de refroidissement à air, sachez que vous consommerez un peu plus d’huile, surtout si vous roulez lorsqu’il fait chaud.
Passez vos pneus en revue. Regardez s’ils ne sont pas trop usés et veillez à ce qu’ils soient légèrement surgonflés.
Vérifiez bien la tension de la chaîne et veillez à ce qu’elle soit bien réglée et graissée.
Vérifiez également le niveau du liquide de freins et l’état de votre système de freinage.
Si vous roulez de nuit, pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route, il faut que votre éclairage soit opérationnel. Testez bien vos clignotants et vérifiez l’état de toutes les ampoules.

Conseils pour voyager avec sa moto

Votre moto est prête pour le départ ? Parfait, mais vous devez maintenant penser à emporter le bon équipement pour que votre voyage soit le plus confortable possible.
Vous devez posséder un casque, un blouson et des gants homologués. Emportez des vêtements de rechange et prévoyez aussi des habits imperméables au cas où vous devriez rouler sous la pluie.
Installez des sacoches latérales si votre moto n’en a pas et un top case également pour y stocker du matériel. Mieux vaut éviter le sac à dos car les lanières risquent de vous gêner au fil des kilomètres et votre colonne vertébrale pourrait s’en ressentir en cas de chute.
Prenez une carte routière au cas où votre GPS viendrait à tomber en panne et préparez votre itinéraire pour connaître les points de restauration et d’hébergement où vous pourrez faire une pause.
Enfin, soyez vigilant lorsque vous pilotez votre moto. Respectez le code de la route, anticipez la réaction des automobilistes et adaptez votre conduite aux conditions routières et climatiques.

Pour en savoir plus

Articles en relation