Que comprend la révision d’un véhicule

Que comprend la révision d’un véhicule

L’ensemble des voitures immatriculées sur le territoire français nécessitent d’être régulièrement soumises à un entretien régulier. Qu’il s’agisse d’une voiture à essence, fonctionnant au diesel, ou encore d’une voiture électrique, une révision à intervalles réguliers est nécessaire pour conduire en toute sécurité et maintenir une auto performante.

Voici un aperçu des pièces et des étapes devant être complétées pour entretenir  ou réparer votre véhicule par un mécanicien indépendant ou un garagiste.

L’équivalent d’un carnet de santé

Les pièces à remplacer et les tâches d’entretien à effectuer sont systématiquement mentionnées dans un calendrier – ou carnet d’entretien. Les étapes devant être complétées dépendent de divers paramètres, tels que le nombre de kilomètres parcourus ou encore l’âge du véhicule. Cet outil sert à déterminer les contrôles à effectuer par un professionnel de l’entretien automobile.

Au moment de l’achat d’une auto neuve, le constructeur remet le carnet d’entretien.
En cas de perte, ou dans le cas d’une auto achetée d’occasion et que le vendeur ne l’ait pas, il est possible de récupérer les données sur certains sites Internet qui offrent la documentation.

Par ailleurs, les détenteurs de smartphone (Android ou iOS) peuvent avoir recours à des applications mobiles pour se faire prévenir de la date de la prochaine étape à laquelle la voiture nécessite un entretien.

Les contrôles les plus fréquents d’une révision automobile

Les contrôles d’entretien et de réparation automobile qui sont exécutés par un garagiste diffèrent en fonction de l’âge de l’auto et du type de voiture.

Les contrôles devant être effectués sont indiqués par le constructeur dans le carnet d’entretien.

Parmi les plus connus, on trouve la vidange du moteur de modèles diesel et essence, le contrôle du pot d’échappement, le contrôle des freins et des amortisseurs, le contrôle de la batterie et du liquide de refroidissement, et le contrôle des bougies et de l’embrayage.

Un garagiste vérifie une panoplie d’autre éléments, tels que les balais d’essuie-glaces, la climatisation, les ampoules de l’auto, de même que l’état général de la carrosserie, etc.

La révision selon le type de voiture

Voitures à essence et diesel

Les premières voitures concernées par l’entretien automobile à intervalles réguliers consistent en les voitures à essence et à diesel. Les propriétaires de voitures à diesel devront toutefois débourser davantage pour l’entretien que dans le cas d’autos consommant de l’essence.

Voitures électriques

Les voitures électriques requièrent beaucoup moins d’entretien que celles fonctionnant au diesel ou à l’essence, car leur mécanique a été simplifiée en raison d’un système électrique omniprésent. Vous pouvez calculer une économie de coûts d’environ 25%.

Ce type de véhicule génère habituellement moins de pannes. Les problématiques peuvent être facilement retracées grâce à l’informatique. Le garagiste n’est pas tenu de contrôler les bougies d’allumage et d’effectuer de vidange. Les plaquettes de freins sont généralement moins sollicitées. Toutefois, la batterie d’une majorité de constructeurs doit être contrôlée annuellement.

Voitures hybrides

Certains contrôles ne sont pas requis dans le cas de voitures hybrides, notamment l’embrayage. Cependant, la batterie requiert une vérification spécifique.

Voitures sans permis

Les voitures sans permis n’échappent pas à la ronde des tâches d’entretien de véhicules. Il est préférable de passer directement par le concessionnaire pour connaître les garagistes spécialisés en mesure d’exécuter les révisions pour ces automobiles.

Consultez l’annuaire de notre site pour repérer des garagistes, mécaniciens indépendants et concessionnaires œuvrant dans votre région.

Pour en savoir plus

Articles en relation