Assurer une voiture de collection

voiture de collection

Il est nécessaire d’assurer une voiture de collection dès lors qu’elle roule, même occasionnellement. Cependant, compte tenu de la spécificité de ces véhicules, il existe différentes assurances pour différents véhicules. Découvrons-les…

Qu’est-ce qu’une voiture de collection pour la loi ?

Le véhicule de collection, puisque tel est le nom donné officiellement à une voiture de collection, n’est pas défini par sa valeur, mais par son âge : il doit avoir été initialement mis en circulation (en France ou dans un autre pays) il y a plus de trente ans. Cette définition légale inclut donc des « young timers » encore très accessibles (par exemple les versions initiales de la VW Golf ou de la Peugeot 205). Elle exclut en revanche les super-sportives récentes, même si elles ne sont plus produites et ont une valeur de revente très importante.

Le propriétaire d’un véhicule de collection peut s’il le désire obtenir une carte grise spécifique. Une fois cette formalité accomplie, il peut espacer les passages au contrôle technique (tous les cinq ans seulement). Il peut aussi adopter des plaques à lettres blanches sur fond noir, afin de respecter l’esthétique originelle des voitures les plus anciennes (par exemple celle des Citroën Traction Avant).

Comment assurer sa voiture de collection ?

Il existe différentes assurances pour différents véhicules : si la voiture n’entre pas dans la définition légale, il faut tout simplement souscrire une assurance classique. Cependant, si la valeur de la voiture est élevée au regard de son âge, il est prudent de négocier au préalable pour être remboursé le cas échéant sur la base de la valeur estimative et non sur celle d’une côte Argus peu significative voire inapplicable pour des véhicules rares.

En revanche pour une voiture de collection au sens légal, il est possible de l’assurer spécifiquement. De telles assurances dédiées sont soumises à des conditions : il est impératif de posséder un autre véhicule plus récent pour ses trajets quotidiens, d’avoir son permis depuis plusieurs années (généralement trois) et de ne pas avoir eu d’accident récent. L’avantage d’assurer ainsi son automobile de collection est d’accéder à des tarifs avantageux : les assureurs tiennent compte dans leurs calculs de la rareté des trajets effectués par les collectionneurs et de leur prudence, qui entraîne une faible sinistralité !

N’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels pour trouver un courtier qui vous aidera à choisir parmi les différentes assurances pour différents véhicules !

Pour en savoir plus

Articles en relation