Ce qu’il faut toujours avoir dans sa voiture

équipements-trousse-auto

Pour certains, la voiture peut être une deuxième maison, on y trouve de tout. Cependant, il faut savoir faire le tri entre les éléments obligatoires, pratiques et les éléments de confort. Il faut en effet tenir compte de l’utilisation de la voiture : long trajet pour les vacances ou trajet court, mais régulier.

Voici en trois catégories une petite liste très pratique et des conseils pour voyager avec sa voiture en toute quiétude.

Les documents ou équipements obligatoires

Ce qu’il faut toujours avoir dans sa voiture ce sont les documents administratifs : le permis de conduire de la personne qui conduit le véhicule au moment du contrôle (et non du propriétaire du véhicule !), la carte grise, l’attestation d’assurance en cours de validité et la vignette d’assurance apposée sur le pare-brise. Ces éléments sont systématiquement demandés par les forces de l’ordre en cas de contrôle.

  • Le gilet de haute visibilité (le gilet jaune) : cet élément est indispensable en cas de panne, car vous devrez le porter avant de sortir de la voiture. Il vous permettra d’être visible par les autres usagers.
  • Le triangle de pré-signalisation : il doit être placé à 30m du lieu de l’accident sur route plate, en sommet de côte si vous êtes en panne dans une descente et avant le virage si vous êtes en panne dans le virage. Ce triangle ne doit pas être utilisé sur autoroute.
  • L’éthylotest : ce petit instrument doit également être à bord, dans la boîte à gants ou dans la portière. Il permet de mesurer le taux d’alcoolémie du conducteur. Il est important de faire le test si vous avez un doute après avoir pris un verre.

Ces équipements sont indispensables pour votre sécurité, celle de vos passagers et surtout des autres usagers.

Le constat amiable n’est cependant pas obligatoire, mais il est conseillé d’en disposer. Il permettra à l’assurer de déterminer la responsabilité de chacune des parties en cas d’accident.Enfin, la notice de la voiture pourra vous être d’un grand secours. Laissez-la toujours dans la boîte à gants.

Les éléments ou outils pratiques (et indispensables)

Tomber en panne en pleine campagne, ce n’est pas l’idéal et c’est même plutôt fâcheux. Ces éléments devraient vous permettre de vous en sortir.

  • La roue de secours : elle est indispensable en cas de crevaison.
  • Le cric et la manivelle : sans ces deux éléments, la roue de secours ne vous sera d’aucune utilité.
  • Des câbles de démarrage: ils vous permettront de brancher votre batterie sur une autre pour la recharger. Notez que vous pourriez aussi avoir une batterie de rechange dans votre coffre.
  • Des ampoules : il n’est pas agréable d’avoir une mauvaise visibilité la nuit. Si vous avez une ampoule défectueuse vous pourrez en changer rapidement.
  • La bombe anti-crevaison : vous pourrez l’utiliser pour colmater un pneu crevé afin de pouvoir vous rendre jusqu’au centre ville ou au prochain garage.
  • La lampe torche : elle peut s’avérer aussi utile. Cependant, vous pourriez utiliser la fonction torche d’un téléphone portable si besoin.

Les éléments de confort

  • La trousse de secours : surtout si vous avez des enfants à bord, elle est nécessaire pour panser les bobos, soigner les maux de tête, les envies de vomir, etc.
  • Des bouteilles d’eau : en période de grande chaleur, il faut s’hydrater.
  • Des sacs plastiques et essuie-tout : ils permettront de parer aux petits dégâts pour ceux qui mangent dans la voiture et surtout pour enfants qui ont le « mal de car ».
  • Un ruban adhésif : il pourra vous sortir d’une mauvaise passe et soutenir un élément mécanique jusqu’au garage.
  • Une carte routière : elle peut se révéler utile, notamment si votre GPS ou cellulaire ne répond plus.
  • Enfin, par grande prudence, ayant toujours un petit marteau brise glace dans votre boîte à gants ou dans la portière. Il pourra servir si les portières sont bloquées.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, mais elle devrait vous permettre de rouler en toute tranquillité.
Par ailleurs, notez qu’en hiver il faudra adapter vos équipements, en ayant notamment à bord : chaîne d’hiver, bombe de dégivrage, raclette, boîte d’allumettes ou briquet, couverture chaude, etc.
Enfin, cette liste est valable pour des réseaux routiers classiques et en temps normal. En effet, si vous prévoyez de partir dans des zones à risques (et hors de toute civilisation), il faudra prévoir beaucoup plus large (jerrican d’essence, ration de survie, masque à oxygène, réchaud, etc.). Bonne route !

Pour en savoir plus

Articles en relation