Vérification de la batterie de voiture

Vérification de la batterie de voiture

Avec l’accroissement de phénomènes extrêmes de manifestations du réchauffement climatique, des froids polaires très intenses sévissent dans plusieurs régions de la planète. Afin de s’éviter des désagréments comme des pannes de batterie, il importe de comprendre le fonctionnement d’une voiture pour bien l’entretenir.

Survivre au froid extrême

En janvier 2017, l’Europe a connu une vague de froid exceptionnelle, alors qu’en janvier 2018, ce fut au tour des États-Unis et du Canada de connaître des longues périodes de températures de l’Arctique, oscillant souvent entre -35 et -50 degrés Celsius.

Ces écarts de mercure mènent la vie dure aux batteries de voiture, dont plusieurs rencontrent des difficultés. Pendant ces inhabituelles vagues de froid, les services de dépannage ont été débordés par des records de dizaines de milliers d’appels de demandes de survoltage et d’interventions de patrouilleurs.

Les risques d’affaiblissements de batteries augmentent avec l’humidité et le froid. Saviez-vous que ces conditions peuvent faire perdre à une batterie jusqu’à 90% de sa puissance ?

Dans ce contexte, n’attendez pas que votre batterie ait un coup de mou ! Il importe de planifier annuellement avant chaque hiver un bon entretien global de sa voiture, incluant une vérification de batterie, de même que des bougies d’allumage.

Un outil pratique, le multimètre

Grâce à un simple multimètre, que vous pouvez vous procurer en magasin pour une vingtaine d’euros, vous serez en mesure de diagnostiquer l’état de la charge de batterie de voiture. Cette façon très simple vous permettra de déterminer si la batterie bat de l’aile, ou si d’autres composants, tels que l’alternateur, pourraient être en cause.

Ce qu’il faut surveiller

Voici quelques astuces de vérification de batterie.

La mesure de la tension

La tension de votre batterie, à l’arrêt, devrait osciller entre 12,3 et 13,5 Volts. Une fois cette mesure prise, démarrez le moteur puis jetez un coup d’œil à la tension la moins élevée quand le moteur tourne. Si vous obtenez moins de 10 V, c’est un signe que votre batterie est sulfatée. Une valeur sous la limite implique que vous devriez envisager une opération de charge longue, accompagnée d’un désulfatage.

Pour s’assurer que l’alternateur n’est pas la source du problème, installez le multimètre sur les bordes de batterie, puis faites monter le moteur. Vous devriez obtenir une mesure de moins de 14,7 V. Si ce n’est pas le cas, il y aurait lieu de vérifier l’alternateur.

Batterie ayant tendance à se décharger

Si votre batterie donne souvent des signes d’épuisement, il y a peut-être un composant à l’intérieur du véhicule qui tire de l’énergie, comme un plafonnier, une alarme, etc. Pour vérifier, débranchez le moteur puis raccordez-vous aux bornes à l’aide d’un ampèremètre. La valeur devrait s’approcher de zéro et ne pas grimper.

Besoin d’aide pour y voir clair et poser les bons gestes d’entretien ? Pour identifier des spécialistes de batteries de voiture et mécaniciens œuvrant dans votre région, référez-vous à l’annuaire de notre site !

Articles en relation